Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de katherine
  • : poèmes et écrits... au gré de mon humeur... pour qui voudra les lire, s'y trouver ou s'y retrouver
  • Contact

Profil

  • katherine

Texte Libre

Pour écrire en prose il faut
absolument avoir quelque
chose à dire ; pour écrire
en vers, ce n'est pas
indispensable.
Louise Ackermann

Recherche

Texte Libre

Merci pour vos commentaires
qui m'apportent aide et
soutien. Grâce à vous, je
puis avancer.

Catégories

10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 23:55




Je viens d'apprendre la fameuse nouvelle:
Je porte en moi un enfant,
Celui qui va me faire pousser des ailes
Pour enfin aller de l'avant.


Adossée au mur de la salle de bains,
J'enserre entre mes mains
Le test de grossesse en plastique,
Et sa petite couleur bleue positive.


J'imagine en moi cet embryon
Son cœur qui, peu à peu, va battre
Dans mon ventre tendu et rond
Modifiant joliment ma silhouette.


Je sens déjà les coups de pied rageurs
Comme pour me dire :
Quand vais-je enfin sortir?
Et, sous le nombril cette douce chaleur.


Se prénommera-t-il Louis ou Thomas?
Garçon imaginatif et rêveur...
Se prénommera-t-elle Zoé ou Malika?
Fille dotée de toutes les ardeurs...


Hériteront-ils de mes yeux, de mon front,
De mes doutes, de mes aspirations?
Auront-ils l'audace et les élans de leur père,
Pour oser franchir toutes les barrières?


Saurai-je leur donner les armes?
A elle, à lui, pour affronter ce monde,
Construit de joies, de larmes,
De vérités et de mensonges...


Je desserre l'étreinte de mes doigts
Sur le test de grossesse révélateur
Puisant à jamais cette force en moi
Pour y graver ces minutes de bonheur.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires