Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de katherine
  • : poèmes et écrits... au gré de mon humeur... pour qui voudra les lire, s'y trouver ou s'y retrouver
  • Contact

Profil

  • katherine

Texte Libre

Pour écrire en prose il faut
absolument avoir quelque
chose à dire ; pour écrire
en vers, ce n'est pas
indispensable.
Louise Ackermann

Recherche

Texte Libre

Merci pour vos commentaires
qui m'apportent aide et
soutien. Grâce à vous, je
puis avancer.

Catégories

11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 23:49







C'est complètement idiot et surréaliste, mais je regarde
soudain mes pieds.

Comme aurait pu le dire une personne que je connais :
« je les trouve beaux ». Moi, je ne les aime pas particulièrement.
Ils sont là, sont utiles, j'en prends soin par souci d'hygiène et parfois,
les décore, les vernis, etc... mais sans plus. Sauf,que ce soir, je les
scrute et étrangement je prends mon pied. Pied de biche?

Peut-être mon amour de la poésie qui me revient en les contemplant :
Vous savez bien ? Le nombre de pieds dans un ver, quoi!

Est-ce dû aussi aux beaux jours qui approchent? La mer, les bateaux
et cette idée qu'il faut avoir le pied marin.

Je ne vous demande pas de me faire des pieds de nez, ce serait
trop facile, et je ne vais pas non plus faire le pied de grue pour
avoir vos commentaires, du style : « tu es bête comme tes pieds! »

Sans vouloir être mauvaise, je vous fais les pieds. Même si je
ne suis pas au pied du mur.
Vous n'allez pas me couper l'herbe sous le pied,si? Moi, qui vous
attends de pied ferme...

Nous sommes, de toute manière, sur un certain pied d'égalité...
Je garde bon pied bon œil, n'ayant pas encore un pied dans
la tombe, et je ne resterai pas là, pieds et poings liés, sachez-le.

Tout ceci pour vous dire que j'ai écrit ce texte au pied levé,
et qu'il ne faut pas tout prendre au pied de la lettre.

Je vais vous laisser méditer et vais aller me coucher, car j'ai
horreur de me lever du pied gauche...

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Encore autre chose , j'ecrirai ce que je veux et comme je veux , meme sur les mains si j'en ai envie , nous sommes ici dans ce blog libre de nos écrits ... que penseriez vous si je vous demandais d'effacer ce que vous avez écrit , vous me traiteriez de folle non ???
je travaille dans une equipe où nous nous completons , trouvez vous que nos écrits sur le pied se ressemblent ?? ils se complètent je dirai ....
en plus ce que j'adore dans le pied ce que vous n'avez pas fait , c'est prendre des photos des gens que j'aime de leurs pieds ....une différence encore entre votre texte et le mien ....le votre est plus beau que le mien , plus original , moi je n'ai fait qu'énoncer betement ce que je lisais , alors je ne comprends pas votre colère à mon égard ....
bisous
marie-christine
Répondre
K


Personne ne demande à quiconque d'effacer quoique ce soit.
J'ai été intriguée par les similitudes à quelques jours d'écart.
Waouh! Que de ?? et d'énervement dans vos mots...
 Après tout, je n'ai pas l'exclusivité des thèmes et mes écrits
ne sont pas protégés par des droits d'auteur. Chacun peut se les
approprier mais si tel est le cas, j'espère qu'ils resteront en l'état.
 
Très belles aquarelles que les vôtres sur votre blog.
Bonne journée à vous.



M
Très belle photo que le sable ... humour frivole sur le pied , bien envoyé , différent du mien , j'en suis un peu jalouse ...bravo !!!
Répondre
K


Merci mais il n'y a pas être jalouse.Quelle idée!
Lorsque je lis un écrit que je trouve beau, je n'éprouve jamais
de jalousie mais du plaisir,  de la joie, et du respect pour son auteur.
C'est aussi simple que cela.
Bien à vous



J
Super,
je n'avais pas pensé à celle-là dans mes histoires de ..
Ca me fera les pieds !
Répondre
K


Rires!
Bah oui... Il ne faut pas oublier les pieds, surtout pas!
Pied de nez à toi.
Amicalement



R
Sommes-nous vraiment des poètes, lorque nous posons des mots sur nos maux pour les adoucir?
Pourtant nos pieds sans rire nous font marcher en forêt et même s'ils ont mal comme dirait un certain Alfred (J'aime le son du cor le soir au fond des bois)...
J'aime votre poésie et aussi votre humour, c'est le pied ...
Roland
Répondre