Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de katherine
  • : poèmes et écrits... au gré de mon humeur... pour qui voudra les lire, s'y trouver ou s'y retrouver
  • Contact

Profil

  • katherine

Texte Libre

Pour écrire en prose il faut
absolument avoir quelque
chose à dire ; pour écrire
en vers, ce n'est pas
indispensable.
Louise Ackermann

Recherche

Texte Libre

Merci pour vos commentaires
qui m'apportent aide et
soutien. Grâce à vous, je
puis avancer.

Catégories

17 juin 2008 2 17 /06 /juin /2008 12:47







Elle a, par je ne sais quel moyen,
Réussi à me rendre fou.
Non pas de ces fous qui, pour un rien
Ayant traversé leur esprit, cassent tout.


Non, je ne suis pas de ceux-là.
Ma folie à moi est plus discrète.
Je me contente de me répéter à chaque pas,
Qu'elle pense à moi, dans le bureau, à sa fenêtre.

 

Et obstinément je me plante là.
Pourquoi? Dans l'espoir d'un sourire, d'un regard,
D'une parole. Mais elle passe et ne me voit pas.
Pour elle, je suis un objet et je suis nulle part.


Avouons qu'elle joue le jeu que je lui impose.
Je la trouve un peu trop facile et banale,
Je voudrais être autre chose qu'un gars pour elle,
Il n'en résulte que mon mal.


Je m'ingénie en restant très distant
A lui montrer que je suis là.
Par exemple tout en l'ignorant
Lorsqu'elle est près de moi.


Je sais qu'elle s'aperçoit de ma présence.
Ces petites froideurs m'amusent, commencerais-je à croire
Si elles ne me faisaient souffrir de leur constance...
Je vis dans je ne sais quel espoir.


J'attends et me demande quoi.
C'est sans doute la jalousie qui me fait voir noir,
J'espère qu'un jour, je serai plus libre,
Et d'aimer et de vivre.

Partager cet article
Repost0

commentaires