Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de katherine
  • : poèmes et écrits... au gré de mon humeur... pour qui voudra les lire, s'y trouver ou s'y retrouver
  • Contact

Profil

  • katherine

Texte Libre

Pour écrire en prose il faut
absolument avoir quelque
chose à dire ; pour écrire
en vers, ce n'est pas
indispensable.
Louise Ackermann

Recherche

Texte Libre

Merci pour vos commentaires
qui m'apportent aide et
soutien. Grâce à vous, je
puis avancer.

Catégories

29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 23:57


Pandore fut créée sur l'ordre de Zeus ou Jupiter qui voulait se venger des hommes pour le vol du feu par Prométhée. Elle fut ainsi fabriquée dans de l'argile par Héphaïstos ; Athéna lui donna ensuite la vie, lui apprit l'habilité manuelle et l'habilla ; Aphrodite lui donna la beauté ; Apollon le talent musical, enfin Hermès lui apprît le mensonge et l'art de la persuasion.
Zeus offrit la main de Pandore à Épiméthée, frère de Prométhée. Bien qu'il eut promis à Prométhée de refuser les cadeaux venant de Zeus, Épiméthée accepta Pandore. Pandore apporta dans ses bagages une jarre mystérieuse (la boîte de Pandore) contenant tous les maux de l'humanité , notamment la Vieillesse, la Maladie, la Guerre, la Famine, la Misère, la Folie, le Vice, la Tromperie et la Passion, ainsi que l'Espérance (ou dans certaines interprétations, la Crainte), qu'il lui fut interdit d'ouvrir.
Une fois installée comme épouse, elle céda à la curiosité et ouvrit la boîte : elle libéra ainsi les maladies et malheurs qu'elle contenait. Elle referma la boîte trop tard pour les retenir, et seule l'Espérance, plus lente à réagir, y resta enfermée...

Etrange que l'Espérance fût enfermée dans une seule jarre avec tous les maux de l'humanité? D'après « l'Iliade », il y avait deux jarres, l'une enfermant les maux et l'autre les biens.

Allez découvrir la légende de la boîte de Pandore, c'est peut-être  la meilleure façon de comprendre bien de choses,notamment vous et nous....

Puis, à méditer!

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Elle rejoint la cohorte des femmes fatales sur qui j'ai écrit un petit article. Les femmes qui perdent l'humanité, bien sûr...
Répondre
K
<br /> <br /> J'irai lire ton article. En fait, je découvre ton blog. Je lirai petit à petit.<br /> Bises<br /> <br /> <br /> <br />
L
Moi je médite sur la longueur de ses cheveux<br /> je pense que nous sommes à égalité<br /> :-))<br /> bises<br /> Lili
Répondre
U
Pandore Toi, Pandore Moi.. et ensemble nous comprendrons...<br /> Je ne connaissais pas l'origine de cette légende. A méditer, oui!!!
Répondre
K
<br /> <br /> Une question de boîte quoi!<br /> J'en ai beaucoup des tites boîtes, mais celle-ci c'est la plus énigmatique qui soit.<br /> Méditons donc ensemble :)<br /> <br /> <br /> <br />
L
J'ai toujours été fascinée par cette légende, Katherine ...<br /> Pardon pour mon retard il fallait que je remette mes neurones un peu en place ! Merci de tout mon coeur pour tes mots qui me touchent tellement, moi aussi je suis tellement réconfortée par ta présence, si tu savais ... La musique est mon oxygène, et la partager est très important pour moi . Avec toi c'est encore plus fort . Quand je te lis, j'ai envie d'en réécouter, alors que même de ça, je m'étais coupée, comme de l'écriture . Des milliers de gros bisous et toute ma tendresse, tu es comme personne ...<br /> Liza<br /> PS Je vais de ce pas mettre ton lien !
Répondre
K
<br /> <br /> Tu vas revenir à l'écriture et à la musique chère Liza. Pas grâce à moi, mais parce que tu<br /> le veux et que ton coeur et ton esprit les réclament.<br /> Je t'embrasse du mieux que je peux, avec toute ma tendresse.<br /> Katherine<br /> <br /> <br /> <br />
L
Merci, j'adore ces histoires qui quelque part partout et encore plus nous régissent...<br /> méditer se fait seul et donc ne vaudra jamais un échange un partage.<br /> bon encore merci Miss K mais il me manque quelque chose, une piste.... enfin je ne sais pas...<br /> tiens je vais m'enfermer avec l'espérance !<br /> waouhhhh
Répondre
K
<br /> <br /> J'adore ta dernière phrase. T'as fait très fort là :) M'sieur le poète<br /> <br /> <br /> <br />