Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de katherine
  • : poèmes et écrits... au gré de mon humeur... pour qui voudra les lire, s'y trouver ou s'y retrouver
  • Contact

Profil

  • katherine

Texte Libre

Pour écrire en prose il faut
absolument avoir quelque
chose à dire ; pour écrire
en vers, ce n'est pas
indispensable.
Louise Ackermann

Recherche

Texte Libre

Merci pour vos commentaires
qui m'apportent aide et
soutien. Grâce à vous, je
puis avancer.

Catégories

2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 01:50





Avoir honte, se sentir HS
Ne plus pouvoir respirer
Chasser l'image de sa tête
Impression de s'asphyxier.

Croire que le monde s'écroule
Manger brusquement son pain noir
Faillir jusqu'à en perdre la boule
Avancer peu à peu vers l'abattoir.


Se démunir, se proscrire
Bouffer les pissenlits par la racine
Dans la fournaise supplice
Etre l'objet qu'on assassine.


Douleur intense, humiliation
Rager, hurler à en crever
Vouloir demander le pardon
Mais ne pouvoir que s'abandonner.



Partager cet article
Repost0

commentaires

Y
Merci pour tous tes bons mots que je viens de parcourir. Je ne commente plus souvent ici et ailleurs, ce qui ne veut pas dire que je n'apprécie plus. <br /> ...Mais j'apprécie aussi beaucoup d'être dans la vraie vie.<br /> Gros bisous!
Répondre
M
Si seulement nous arrivions à l'âcher prise dans ces moments là... mais c'est presque impossible puisqu'on ne se maitrise même plus soi-même... Durs ces mots et purs de vérité.<br /> <br /> Bisous<br /> Nad
Répondre
B
Je passe ici dans ce texte plus précisément car ces mots expriment si bien le cri silencieux que je n'ai pas poussé ces derniers jours... <br /> Aujourd'hui la paix est revenue avec de meilleures nouvelles... alors s'éloigne la rage et on se reprend à croire en demain.<br /> Bisous à toi de Bab*
Répondre
L
Bouffer des pissenlits, tiens je n'y avais pas pensé, mais pourquoi pas, l'image est bien vue (sourire)
Répondre
A
rage et souffrance au coeur,au ventre,écriture qui éructe et reconstruit...<br /> BISES Kath
Répondre